Spécificités des skiff(s) lors de l’abattée

2 12 2008

Les skiff(s) sont des bateaux souvent très toilés et planants.

On se retrouve donc avec des bateaux qui vont relativement vites même au près ( jusqu’à 11 nœuds sur un 49er). Les profils de voiles sont assez fins, c’est pour cela que l’on arrive à gérer ces bateaux au près.

Néanmoins, il reste beaucoup de surface de voile et l’on se retrouve avec une fenêtre de navigation dite interdite à partir de 15-16 nœuds aux alentours de 90° du vent.

Cette fenêtre est de plus en plus grande plus le vent augmente:

voir schéma Deruelle dans son mémoire : 7.2. SCHEMA1 : CHAMPS DE NAVIGABILITÉ

Nous devons passer du prés au grand largue assez vite dans les vents soutenus et cette transition demande beaucoup de coordination de maitrise et d’entrainement.

Nous sommes également sur une coque planante parfois à bouchains et l’assiette est primordiale, on doit mettre le bateau sur l’assiette qui lui permet d’abattre (légère contre gîte) sinon l’opération est impossible ou alors très mal réalisée.

Il faut sur ce genre de bateau être à l’écoute du bateau, il est surpuissant, on ne peut pas se battre contre lui mais si on le met dans les bonnes dispositions la manoeuvre passe sans effort. Ce qui est difficile c’est que la fenêtre pour mettre le bateau dans les bonnes conditions est très faible.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :