Tack-set bare-away 4 à 15 noeuds

7 01 2009

Descriptif :

Sur le cadre bâbord au près.

Approche de la marque au vent.

Enrouler en virant puis en abattant pour partir au portant en tribord.

Vent : entre 4 et 15 nœuds de petit temps à planning.

Déroulement de la manœuvre :

En approche de la marque :

L’équipier choque un peu de hale-bas et tout le cunnigham.

Le virement démarre classiquement, mais le barreur récupère la Gv au passage face au vent.

L’équipier remonte au vent avec le foc.

Le barreur gère l’abattée en l’accompagnant en choquant la Gv.

L’équipier est garant de l’assiette du bateau. Le bateau doit rester à la contre gîte pendant toute l’abattée car le bateau n’a pas beaucoup de vitesse comme l’on sort du virement.

Quand le bateau a abattu, l’équipier peut monter le spi.

Les difficultés :

Garder l’assiette constante à la contre gîte.

Points clés :

Ne pas arriver débridé car la rotation sera trop importante. Il faut abattre avant la bouée pour arriver au près sur la bouée.

Changement d’écoute pendant le virement.

L’assiette depuis la sortie du virement jusqu’à la fin de l’abattée. C’est le point primordial de réussite de la manœuvre. L’équipier doit vraiment être très précis sur sa position en sortie de virement afin d’avoir le bon couple pour l’abattée.

L’œil de l’entraineur :

Se positionner au vent de la marque et se concentrer sur l’assiette depuis la sortie du virement jusqu’à la fin de l’abattée.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :